rencontrea » blog » outils pour parler russe

Les 3 outils indispensables quand on veut parler avec des russes

Quelques outils pour apprendre à parler avec une femme russe

Le dictionnaire

Le dictionnaire ça ne fait pas rêver, surtout à transporter mais c’est pourtant indispensable. Evidemment inutile de prendre un dictionnaire français-russe-français de 3kg. Souvent, avoir un accès 3G à internet avec son téléphone pour accéder à un dictionnaire en ligne suffit. Le mieux reste le dictionnaire qui se telecharge. Méfiez vous des dictionnaires en applications gratuites, car il nécessitent souvent une connexion internet pour les utiliser. Il paraît que les traducteurs électroniques font bien le boulot, mais je n’en ai jamais essayé.Je vous conseille l’excellent Lingvo en application, Il faut télécharger l’application à 5,49 euros, qui permet de télécharger des dictionnaires dans toutes les langues de 1,75e à 60e, du plus basique au plus spécialisé. Faites attention à bien télécharger un dictionnaire Français -> Russe et non l’inverse, car la logique est différente en passant d’une langue à l’autre.En tout cas c’est un réel plaisir d’avoir tout le vocabulaire dans sa poche tout le temps et de chercher les mots aussi rapidement! Méfiez vous aussi des dictionnaires que vous pouvez acheter en Russie, certains sont terriblement mal faits, surtout les versions « poche » : je me suis retrouvé avec un dictionnaire qui ne comptait pas les verbes aller et manger, mais arquebusier et usucapion y étaient. Donc faute de pouvoir demander où aller et où manger, je n’ai pu parler que d’artillerie moyenâgeuse et de droit de la propriété avec mes amis russe. Blague à part, si vous voulez un dictionnaire papier achetez le plutôt avant de partir, et prenez une marque connue.

Faites une rencontre russe rapidement avec notre avis sur le site Russiancupid.com

Le guide de conversation

C’est non seulement très utile quand on visite un pays et qu’on veut pouvoir se faire comprendre tout de suite sans connaître la langue, mais c’est encore plus utile pour apprendre la langue. J’ai regardé un peu tout ce qui se fait en guide de conversation de poche chez Harraps, Assimil, Le routard etc … si on ne doit en garder qu’un c’est le guide de conversation Lonely Planet : explication de la phonétique, alphabet, grammaire, déclinaisons simple et efficace, les phrases sont faciles à trouver dans les catégories, j’ai adoré. Il y a les « phrases clés » qui, d’expérience correspondent à 80% des débuts de conversations « pour bavarder » avec des Russes, comme « Tu parles Russe/ anglais/ français ? » « qu’est ce que ce mot veut dire ? » « Je parle un peu Russe » « Je suis Français » etc. Le livre est coloré et même intéressant à lire. Il y a même des catégories « rencontre » qui vont même loin dans les détails de la langue, de comment dire « je te trouve jolie » à « oh mon dieu, c’est bon ! » et même jusqu’aux phrases de rupture de couple. C’est amusant à lire, mais c’est vrai que ça peut être très utile. Ce qui pour moi fait la différence entre Lonely Planet et les autres guides de conversation, c’est la transcription phonétique des mots qui est précise et facile à lire. Exemple « Xopowo » « rha.ra.cho » c’est simplement le système de transcription phonétique le plus proche du vrai son, je pleure quand je vois des guides ou des méthodes qui font des transcription comme xopowo : khorocho. Soit on colle aux lettres, soit on colle au son, mais les mélanges des deux sont simplement stupides et inutiles. Fin du coup de gueule :)

Le tableau de déclinaison

Quand on débute le russe et qu’on tombe sur un tableau de déclinaison, on a juste envie de tout plaquer et d’apprendre l’espagnol. Les tableaux de déclinaison ne sont pas compliqués à comprendre, mais compliqués à retenir par cœur. Personnellement j’ai essayé pendant 2 ans de mémoriser mes déclinaison sans jamais y arriver, faute certainement de pratique ou de les utiliser dans des phrases, et puis j’ai arrêté de me faire subir ça, je ne mémorise plus, ça rentrera logiquement, mais je ne me sépare pas de mon tableau de déclinaison. Un tableau de déclinaison clair peut être très utile à avoir sous la main, quand on parle à quelqu’un et qu’on hésite sur la terminaison d’un mot. C’est aussi très bien pour apprendre et réviser, tout en parlant. Le tableau n’est qu’un outil. Si vous êtes adepte des discussions sur internet avec des russophones, donc que vous êtes chez vous, c’est quelque chose à avoir sous la main pour les petits oublis. Dans ma classe de russe on utilise presque tous ce tableau de déclinaison, complet et clair, trouvé sur internet.



TOP 3 sites de rencontre